Le Global compact, réseau des bonnes pratiques de RSE*

Portrait Charlotte - Global Compact

 

 

Le 31 janvier dernier, le Global Compact France a lancé Global Impact+, un outil de partage des bonnes pratiques de RSE*. Retour sur un réseau discret mais essentiel pour le développement durable.

 

 

 

Votre entreprise applique de bonnes pratiques de RSE ? Partagez-les en quelques clics sur la plateforme Global Impact+ ! Ce nouvel outil en ligne simple et convivial a été lancé le 31 janvier dernier par le Global Compact France, au cours d’une soirée festive à la Bellevilloise. C’est l’occasion de revenir sur ce réseau discret, qui est pourtant l’un des plus importants du monde aujourd’hui en matière de RSE, avec Charlotte Frérot, secrétaire générale de sa branche française.

Beeotop – Rappelez-nous quelle est la raison d’être du Global Compact.

Charlotte Frérot – Le Global Compact, Pacte Mondial en français, est une initiative des Nations Unies lancée en 2003, pour engager les entreprises à appliquer des valeurs RSE dans leurs activités. Il fixe un cadre sous la forme d’une charte de principe qui couvre les droits humains, la lutte contre la corruption, l’environnement, etc. En même temps, c’est un réseau qui crée du lien : il regroupe 12000 participants, dont 8000 entreprises et 1100 rien qu’en France. Tous les types d’entreprises, du CAC 40 aux ETI, et tous les secteurs d’activité sont présents dans le Global Compact, et c’est l’une de ses richesses.

Que signifie l’adhésion au Global Compact pour une entreprise ?

L’entreprise s’engage auprès du secrétaire général de l’ONU à intégrer les dix principes du Global Compact dans sa stratégie et dans sa culture d’entreprise. Dans un deuxième temps, nous lui demandons chaque année une « communication sur les progrès », où elle explique clairement comment elle a avancé. La forme n’est pas figée, elle s’adapte selon ses moyens et ses priorités. Le document est mis en ligne sur le site du Global Compact pour être consultable par tous ceux qui sont intéressés. C’est aussi une façon d’engager publiquement les entreprises.

Comment recrutez-vous de nouveaux membres ?

Nous ne faisons pas de prospection active, nous n’en avons pas besoin, les entreprises viennent à nous parce que nous sommes le plus gros réseau RSE de France. Pour diffuser nos valeurs, nous organisons beaucoup d’événements et nous sommes très présents sur les réseaux sociaux, en ciblant en priorité les PME. Au-delà de devenir signataire du Global Compact, l’essentiel pour nous est qu’elles se montrent intéressées par nos valeurs et adoptent un référentiel.

Que faites-vous avec les entreprises du CAC40 ?

C’est un vrai défi. Ces entreprises nous financent en majorité, et en même temps, elles ont leurs propres directions RSE et experts. Nous lançons donc des opérations qui leur apportent de la valeur, elles nous sollicitent sur des questions très pointues, nous participons à leurs réunions de parties prenantes, intervenons dans les comités développement durable, etc. Nous avons des groupes de travail qui leur permettent d’échanger avec des PME et de diffuser les meilleures pratiques, grâce à notre vision panoramique de la RSE.

* Responsabilité Sociale des Entreprises

Texte : Charlotte Frérot / Pascal de Rauglaudre

Pour aller plus loin

Participez à Global Impact+
Tout savoir sur le Pacte Mondial
Les 10 principes du Pacte Mondial