Leen Almasri, entrepreneuse réfugiée, veut organiser des visites virtuelles

Leen Almasri, entrepreneuse sélectionnée par The Human Safety Net

Leen Almasri, jeune entrepreneuse syrienne parmi les premières à bénéficier du programme The Human Safety Net (THSN), sera bientôt hébergée au Beeotop ! Le 12 février dernier, son projet a été sélectionné par un premier jury composé d’associations partenaires ou spécialisées dans le financement de micro-projets.

Déjà soutenu par le réseau MakeSense, Leen avait été identifiée par Singa, association partenaire de THSN.

À partir du mois de mars, Leen abordera les questions techniques liées à la réalité virtuelle. Elle contactera des développeurs pour évaluer les besoins en développement de son application. Sans oublier les aspects financiers.

Enrichir l’expérience touristique

L’idée de Leen Almasri ? Proposer des visites touristiques tout à fait originales, qui intègrent la réalité virtuelle et créent un lien entre histoire, présent et avenir.

S’appuyant sur la richesse du patrimoine parisien, elle organise des itinéraires de 3 heures dans les quartiers les plus emblématiques. À Saint-Germain-des-Prés comme dans le Marais, elle fait découvrir la variété des styles architecturaux. Et il y a fort à parier qu’elle connaisse désormais mieux la ville que bien des Parisiens !

Depuis octobre dernier, une soixantaine de touristes ont ainsi vécu 40 « expériences » conçues par Leen. Par exemple : les différents styles architecturaux parisiens à travers les époques. Ou encore l’impact de l’architecture sur les modes de vie des Parisiens.

Bientôt des visites virtuelles de Saint-Denis

Generali, qui soutient le projet de Leen, a confié à la jeune entrepreneuse l’organisation de visites du cœur historique de Saint-Denis, à la découverte du patrimoine architectural de la ville où sont enterrés les rois et les reines de France.

Une idée qui cible les dizaines de milliers de salariés des grands groupes installés à la Plaine Saint-Denis, Generali, SNCF, SFR, Orange, AFNOR… Dans un quartier qui manque encore de commerces et d’activités, les visites de Leen offriront des pauses bienvenues.

L’association Generali Sport et Culture, qui compte 1000 adhérents, inscrira bientôt les visites de Leen à son catalogue.

 

Découvrez le portrait complet de Leen.

Être entrepreneur, une solution pour l’insertion des réfugiés : quand les entreprises s’engagent pour l’entrepreneuriat des réfugiés.

The Human Safety Net.