Journée des filles : 5 chiffres pour dénoncer les inégalités dont elles sont victimes

Le 11 octobre, c'est la journée internationale de la fille, un événement reconnu par l'ONU, grâce au plaidoyer de Plan International.

Depuis 2012, grâce au plaidoyer de Plan International, le 11 octobre est reconnu auprès de l’ONU comme Journée internationale de la fille. L’ONG engage le monde à rejoindre son mouvement mondial afin qu’en 2022, 100 millions de filles soient, enfin, en mesure d’apprendre, de décider, de développer leur leadership, de s’épanouir.

En 2018, les filles restent les premières victimes d’inégalités :

• 132 millions de filles âgées de 6 à 17 ans sont encore privées d’école

• 63 % des adultes analphabètes dans le monde sont des 
femmes

• 1 fille sur 4 ne va pas à l’école dans les pays en développement

• 64 millions de filles sont astreintes au travail forcé

• 12 millions de filles sont mariées chaque année avant l’âge de 18 ans, soit près de 33 000 filles par jour

• Près de 120 millions de filles, soit 1 fille sur 10 de moins de 20 ans, ont été confrontées à la violence sexuelle

Ces violations des droits de l’enfant subies par des millions de filles dans le monde constituent des freins à leur éducation et à leur émancipation, les empêchant de sortir du cercle vicieux de la pauvreté. Pourtant, elles sont de plus en plus nombreuses à élever la voix et à militer pour leur liberté.

👉🏽Soutenez les actions de Plan International France.

Laisser un commentaire

  • (will not be published)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>