3 étapes pour faciliter l’insertion professionnelle des réfugiés

Kodiko a développé un parcours en 3 étapes pour faciliter l'insertion professionnelle des réfugiés.

Et une promo de plus ! Lundi 12 mars, dans les salles du Palais de Tokyo, Kodiko, organisation hébergée au BeeoTop, a accueilli l’une de ses deux nouvelles promotions de réfugiés en Ile-de-France.

Cette journée de formation est le point de départ du parcours imaginé par Kodiko pour accompagner des personnes réfugiées vers l’emploi.

Retour sur les trois étapes de ce parcours.

 

Étape 1 – Choisir les participants au programme

Avec l’aide des associations de terrain, Kodiko présélectionne 60 à 80 profils. Elle rencontre chacun d’eux en entretien individuel. Puis elle conserve une trentaine de bénéficiaires, selon plusieurs critères :

  • avoir le statut de réfugié depuis moins de quatre ans ;
  • savoir communiquer et argumenter en français (niveau A2 de maîtrise de la langue selon le Cadre européen commun de référence pour les langues) ;
  • disposer d’un logement stable et de ressources suffisantes pour se concentrer sur la recherche d’emploi ;
  • être capable de bâtir un projet professionnel, en fonction du niveau d’étude et des expériences acquises dans le pays d’origine ;
  • être inscrit à Pôle Emploi.

 

Étape 2 – Une journée pour faire connaissance

Les bénéficiaires sélectionnés sont invités à une journée de formation obligatoire. À cette occasion, ils font connaissance avec les volontaires des entreprises partenaires qui les accompagneront tout au long du programme.

Pendant cette journée, l’équipe de Kodiko leur présente les objectifs et les activités du programme. Elle les sensibilise aussi aux bonnes pratiques et aux codes en usage sur le marché du travail français (consultation de sa boîte mail, ponctualité aux rendez-vous…), grâce à des témoignages et des retours d’expérience.

Enfin, les réfugiés doivent remplir deux documents : une charte d’engagement et un formulaire de droit à l’image pour la communication de Kodiko.

Après cette journée, Kodiko réalise le « matching » des binômes, composés d’un réfugié et d’un volontaire, en tenant compte de la proximité métier des deux participants.

 

Étape 3 – Des ateliers pour décoder le marché du travail

Cette étape qui s’étale sur six mois, comprend deux formats d’accompagnement :

  • 6 ateliers collectifs (un par mois en moyenne), conçus par des experts et coachs de la communauté Kodiko : élaborer un CV ; identifier ses atouts et se projeter dans une carrière ; posture, communication verbale et non verbale ; construire un pitch professionnel ; relancer un recruteur par téléphone ; etc.
  • 10-12 rencontres du binôme d’1h30 à 2h. Ces séances individuelles ont lieu obligatoirement sur le lieu de travail du salarié pour faciliter l’immersion des bénéficiaires dans le monde de l’entreprise, et les préparer au cadre des entretiens d’embauche. Elles servent à préparer les ateliers collectifs et à les compléter, par exemple pour finaliser un CV.

Kodiko organise également des speed meetings professionnels avec tous les participants du programme. Chaque bénéficiaire rencontre trois professionnels en 20-30 minutes. Il peut ainsi se constituer un réseau professionnel et avoir des retours concrets sur la façon de présenter son projet.

 

Un accélérateur d’insertion

Un réfugié met environ 5 ans à retrouver de la stabilité professionnelle. La méthode Kodiko accélère cette insertion professionnelle, avec des taux de sortie positive de l’ordre de 30 à 50 % au bout de six mois. Autrement dit, en six mois, une personne sur 2 ou 3 a une opportunité d’emploi, de stage ou de formation qualifiante concrète.

Certains binômes se renouvellent pour six mois supplémentaires. Preuve que des liens solides se créent, mais aussi que l’insertion professionnelle des réfugiés n’est pas un long fleuve tranquille !

Quant à ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi, ils ont gagné en autonomie sur le marché du travail. Ils ont aussi de meilleures clés d’accès à l’emploi, grâce à une communauté qui s’enrichit chaque année par de nouvelles promotions.

 

Pour en savoir plus : le site de Kodiko
Kodiko sur le site du BeeoTop :
L’interview de Cécile Pierrat, directrice fondatrice de Kodiko : Le job de Kodiko : aider les réfugiés à en trouver un.