Quand on est entrepreneur, on a le droit de rêver

Formateurs solidaires - Nacera

 

 

 

La recette de Formateurs solidaires pour conduire vers le succès les porteurs de projets engagés : libérer les potentiels, être soi et mixer les publics.

 

 

 

Comment accompagner les porteurs de projets engagés, et transformer une idée qui a du sens en une innovation réussie ? Ce défi, Formateurs solidaires le relève au quotidien, grâce à ses 25 collaborateurs, spécialisés dans le conseil et la formation éthique. Créée en 2013, cette association a déjà accompagné dix nouvelles entreprises et associations. Elle a formé plus de 250 stagiaires à la gestion de projet et à l’accompagnement au changement. Nacera Taleb, sa fondatrice, explique pourquoi elle a fait le choix de la solidarité et de l’innovation sociale.

Beeotop – Comment en êtes-vous arrivée à fonder Formateurs solidaires ?

Nacera Taleb – Dans le cadre de mon doctorat d’économie à l’université Paris 13, j’étais prédestinée à une carrière de chercheuse. En devenant attaché temporaire de l’enseignement et de la recherche, j’ai traversé une période d’interrogation sur ce que je voulais transmettre en termes de valeurs économiques. J’avais un besoin de confronter la théorie économique à la réalité du terrain. J’ai donc commencé à accompagner à la création d’entreprises dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et j’ai occupé un emploi de responsable administrative et financière. Puis j’ai repris le chemin de la formation sur l’entrepreneuriat à Skema Business School, puis en communication non violente et à l’Internal Family Systeme. Cela m’a permis d’approfondir ma pratique du coaching dans les choix professionnels, avant de lancer, accompagnée par d’autres co-fondateurs, mon propre projet de centre de formation solidaire.

En quoi consiste la dimension de solidarité de Formateurs solidaires ?

Notre idée est de rompre avec les codes de la segmentation pratiqués en marketing au niveau des cibles que l’on souhaite toucher. Pour cela nous fixons un taux minimum de 15 % de solidarité dans les groupes de formation (pouvant aller à 50% dans la réalité). Ces groupes hétérogènes mélangent des personnes, déjà insérées dans la vie professionnelle, qui ont accès à des financements de formations avec d’autres qui en sont exclue (bénéficiaires du RSA, femmes au foyer, etc.). C’est cette mixité dans nos cibles, ainsi que la solidarité dans les tarifs et la présence de bénévoles qui permettent à Formateurs solidaires d’équilibrer ses comptes.

Vous avez recruté 25 formateurs. Quel est leur profil ?

Ce sont des personnes expertes dans leurs domaines (droit, comptabilité, étude de marché, fiscalité, management, psychologie, art…) et qui participent, par leurs actions, à créer plus de valeurs, de liens, de solidarité et d’innovation. Ils sont femmes, hommes, parents, entrepreneurs, chef d’entreprise, cadres de grande entreprise, dirigeants d’association. Avec nous, au travers d’une charte éthique, ils s’engagent à réfléchir sur la pédagogie de transmission, sur le fond comme sur la forme. En effet pour moi, l’entrepreneuriat est un outil de transformation avant tout de l’Homme qui permet de construire un projet avec une grande marge de liberté et ouvre le champ des possibles. Nos entrepreneurs ont le choix d’expérimenter et de réaliser leurs rêves. Nous les accompagnons pour libérer leur potentiel, conscientiser leur quête de sens et se réaliser dans leur projet en fonction de l’environnement choisi et de leurs propres priorités.

Comment prospectez-vous vos clients ?

Ayant opté pour le statut associatif, une forme juridique qui nous permet de conjuguer solidarité et rentabilité, nous ne sommes pas soumis aux mêmes objectifs qu’une entreprise. Plutôt que de recruter une équipe commerciale, nous préférons toucher nos cibles par la communication sobre de proximité, par l’expérimentation directe et par le partenariat réseau. Surtout, nous voulons grandir à notre rythme et élargir nos équipes localement car nous tenons par-dessus tout à conserver ce qui nous donne envie de nous lever le matin : la proximité et la bienveillance avec les hommes et les femmes porteurs de projet.

 

Pour en savoir plus sur Formateurs solidaires

Le site de Formateurs solidaires
Son compte Facebook
Son fil Twitter