Sports inclusifs : un Startup Weekend pour ouvrir le sport à tout le monde

Le premier Startup Weekend dédié aux sports inclusifs, organisé par Carlos Miranda Levy et son équipe

La fièvre olympique va bientôt gagner les Parisiens ! Mais comment faire pour que les Jeux olympiques soient une vraie fête populaire ? Carlos Miranda Levy, entrepreneur social fondateur du Civil Innovation Lab, a eu une idée : organiser un Startup Weekend dédié aux sports inclusifs, pour ouvrir les J.O. à toutes les bonnes volontés. Pendant 54h, du 6 au 8 avril, des développeurs, des entrepreneurs, des sportifs vont donc bâtir ensemble un business model innovant autour des sports inclusifs.

Jeudi 29 mars à 18h, Carlos et son équipe viendront présenter les objectifs du SWE lors d’un workshop au BeeoTop. Save the date!

Pourquoi organiser un Startup Weekend Sports Inclusifs ?

L’idée est venue pendant le Social Business Summit, à l’automne dernier, auquel participaient Anne Hidalgo et Mohammed Yunus. La Ville de Paris a promis que les prochains Jeux olympiques seraient les plus durables et les plus inclusifs jamais organisés. Elle a insisté pour que les ressources mobilisées pour cet événement profitent aussi aux PME et aux particuliers, et pas seulement aux grandes entreprises. Quant à moi, je fais beaucoup de sport, mais je n’ai jamais travaillé dans ce secteur. Le Startup Weekend est l’occasion d’ouvrir de nouveaux horizons !

Avez-vous des exemples de startups dans les sports inclusifs ?

Il y en a beaucoup ! Par exemple, Kabubu veut faciliter l’insertion des réfugiés via le sport : il organise des collectes d’équipements sportifs, il crée des événements, etc. Il a remporté le hackathon du sport organisé par la Mairie de Paris l’été dernier. E-cotiz facilite la gestion des cotisations pour toutes les associations, et donc aussi les associations sportives. Endomondo est une appli conçue pour tous les sports qui impliquent une distance : course à pied, kayak, vélo, etc. C’est le genre de projets que nous voulons émuler au Startup Weekend !

Quels types de projets attendez-vous ?

Les projets doivent bien sûr concerner le sport d’une façon ou d’une autre. Ils doivent être innovants et rentables. À part ça, les candidats sont libres. Ils peuvent proposer des projets qui ont un impact social mesurable. Ils peuvent faciliter la participation des PME et des particuliers aux Jeux olympiques et paralympiques. Ils peuvent aussi réduire l’impact environnemental des J.O., en particulier la production de déchets, ou améliorer l’accès aux sports des minorités, migrants, personnes handicapées, personnes âgées, etc. Les touristes seront nombreux : pourquoi ne pas imaginer de nouveaux services qui leur seront destinés pendant les jeux ? Et puis ce qui s’applique aux J.O. pourrait aussi s’appliquer aux autres sports.

Comment se déroulera le workshop organisé au BeeoTop ?

C’est un atelier de pré-compétition. On y discutera innovation et entrepreneuriat, méthodologie et modèles de projets, avec un focus sur l’impact social et la façon de le mesurer – c’est un point essentiel pour nous. Nous voulons aussi sensibiliser aux défis et aux opportunités du sport inclusif, en présentant des initiatives qui existent déjà. La soirée débutera avec des interventions d’experts du Civil Innovation Lab, d’entrepreneurs sportifs parisiens, d’associations sportives inclusives… Le public pourra bien sûr leur poser des questions. Et nous terminerons par un buffet !

En attendant, nous remercions tous ceux qui nous soutiennent dans ce projet : le BeeoTop, Generali, les Canaux et le Civil Innovation Lab.

 

Suivez en direct les infos sur le Startup Weekend Sports Inclusifs : Twitter, Facebook, Tumblr, Instagram, LinkedIn.

Les autres Startup Weekends sur le blog du BeeoTop :
Startup Weekend : 54h pour monter un projet innovant en Afrique
5 conseils pour bien réussir son Startup Weekend Zero Waste
Comment j’ai gagné le Startup Weekend Changemakers